fbpx

3 Bonnes Raisons D’apprendre Al Fatiha

Logo Medin'Academy Fond Blanc - Medin'Academy
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp

Nous savons tous que l’apprentissage du Coran, sa récitation et sa médiation ont beaucoup de mérites. Néanmoins, il est toujours bon de se rappeler des évidences, car « le rappel profite au croyants ».

Le Prophète ﷺ a dit à ce sujet :

« Celui qui récite le Coran avec habileté est avec les Anges nobles et obéissants ; et celui qui le récite en bégayant et avec difficulté aura une deux récompenses. » (Rapporté par Al Boukhari et Mouslim).

Pour ne citer que ce hadith !

1) Al Fatiha, la plus éminente des sourates

Apprendre Al Fatiha a aussi ses mérites particuliers. En effet, parmi les diverses parties du Coran, la sourate Al Fatiha occupe particulièrement une place prépondérante. Tout comme le verset du Trône est le plus éminent des versets, Al Fatiha n’est plus ni moins que la plus éminente des sourates, il est plus qu’essentiel d’apprendre La Fatiha.

Allah (Exalté soit-Il) dit dans Son Livre, (dans le sens approximatif du verset) :

« Nous t’avons certes donné : les sept versets que l’on répète, ainsi que le Coran sublime. » (Sourate 15 v.87).

Comme pour distinguer le mérite de la sourate Al Fatiha sur les autres sourates du Coran.

Du haut de ses 7 versets, comprenant 25 mots et 113 lettres, sourate Al Fatiha est tout simplement le chapitre le plus important qu’Allah Le Très-Haut n’ai jamais révélé à un prophète.

D’après Abou Houreïra (qu’Allah l’agrée), le Prophète ﷺ a dit :

« Allah n’a jamais révélé ni dans la Thora, ni dans la Bible, ni dans les Psaumes, ni même dans le Coran une sourate semblable à celle-ci. Elle est la Mère du Coran (Oum Al-Qour’an), les sept versets répétés et elle est divisée en deux moitiés entre Allah et Son serviteur. » (Rapporté par al-Tirmidhi et al-Nassaï).

2) Un pilier de la prière

En effet, il n’existe pas de prière valable sans Al Fatiha, qu’elle soit une prière obligatoire ou surérogatoire, car Al Fatiha est aussi considérée comme :

As-Salat (la prière), l’une des nombreuses appellations que le prophète ﷺ a attribué à cette sourate. Il a dit :

« Allah dit : « J’ai partagé la prière en deux parties, l’une pour Moi, l’autre pour Mon Serviteur, et à Mon Serviteur ce qu’il demande. Si Mon Serviteur dit : « Louanges à Allah, Seigneur des Mondes. », Je dis : Mon Serviteur M’a loué. S’il dit : « Le Clément, le Miséricordieux. », Je dis : Mon Serviteur M’a rendu les louanges. S’il dit : « Le Maître du Jour de la Rétribution. »  Je dis : Mon Serviteur M’a glorifié. S’il dit : « C’est Toi que nous adorons et c’est Toi que nous implorons. »  Je dis : Cela Nous concerne Moi et Mon Serviteur, et à Mon Serviteur ce qu’il demande. S’il dit : « Guide-nous vers le droit chemin. Le chemin de ceux que Tu as comblés par Tes bienfaits, non le chemin de ceux qui ont encouru Ta colère ni de ceux qui se sont égarés. »  Je dis : Cela est pour Mon Serviteur, et à Mon Serviteur ce qu’il demande. » (Hadith rapporté par Mouslim)

Ainsi, pour témoigner de sa grande valeur, notre Seigneur (Gloire et Pureté à Lui) nous ordonne de la réciter obligatoirement au début de chaque unité de prière. D’où l’obligation pour tout musulman d’apprendre Al Fatiha.

Autrement dit, nous répétons cette sourate au minimum 17 fois par jour. Le prophète Mohammed ﷺ a dit : « Celui qui prie sans réciter la Mère du Coran (Al Fatiha), sa prière est incomplète et invalide. » (Rapporté par Al Boukhari et Mouslim).

3) Une protection contre tout mal

Au-delà de son caractère obligatoire, apprendre Al Fatiha est un moyen pour le musulman de se protéger contre tout mal. En effet la sourate Al Fatiha est également appelée Ach-Chafiya’ (la guérisseuse).

Le Prophète ﷺ a dit : « L’Ouverture du Livre est une guérison contre toute maladie. » (Rapporté par Ad-Dârimi)

Ainsi, elle peut être récitée comme invocation ou roqya en cas de maladie corporelle ou contre un mal occulte dû à la sorcellerie, au mauvais œil ou à la jalousie.

En témoigne l’histoire d’un compagnon du Prophète ﷺ qui a soigné une personne atteinte d’une piqûre de scorpion en ayant simplement récité sourate Al Fatiha. Le Prophète ﷺ lui demanda par la suite : « Comment savais-tu qu’elle était une Roqya ? » (Rapporté par Al Boukhari et Mouslim).

Mais alors, comment profiter des mérites de sourate Al Fatiha si on ne sait pas la réciter ?

Pour bénéficier de tous ces mérites, le musulman se doit de réciter Al Fatiha soigneusement en donnant à chaque lettre sa mesure exacte en termes de diction conformément à la parole du Très-Haut : « وَرَتِّلِ ٱلْقُرْءَانَ تَرْتِيلًا » – « Et récite le Coran, lentement et clairement » [Sourate 73 verset 4].

Ainsi, nous devons absolument donner le meilleur de nous-mêmes pour apprendre Al Fatiha et la réciter en respectant les règles de lecture coranique (le Tajwid).

Pour ce faire, il est primordial de prendre connaissance de ses règles de lecture ainsi que des erreurs fréquentes qui altèrent notre bonne prononciation de la sourate Al Fatiha. Et ça tombe bien… nous avons quelque chose pour vous !

1 réflexion sur “3 Bonnes Raisons D’apprendre Al Fatiha”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous désirez perfectionner votre récitation du coran ? Inscrivez-vous à la formation GRATUITE "apprendre à réciter al-fatiha"

Et obtenez immédiatement votre accès pour perfectionner ENFIN votre lecture de sourate Al-Fatiha !

Retour haut de page

En naviguant sur notre site internet, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.